Rechercher

Pratique de méditation simple

Voici donc ce que vous devez faire pour commencer


- Asseyez-vous par terre, sur un oreiller, sur un tapis, sur un coussin de méditation, vous pouvez vous appuyer contre le mur si vous le souhaitez. Il est important de trouver le confort dans la posture assise, votre dos doit être droit. - Croisez les jambes et sentez les os de vos hanches également posés sur le sol, il devrait y avoir une sensation d'équilibre des hanches sur le sol. ​ - Placez les mains sur les genoux paumes vers le bas si vous voulez obtenir cette connection avec la terre, ou vers le haut si vous vous sentez prêt à recevoir. - Enfoncez les hanches dans le sol lorsque vous inspirez, sentez votre colonne vertébrale s'allonger lorsque votre respiration monte vers les poumons - En expirant, sentez toutes les tensions du corps laisser place à une sensation de bien-être extrême. Répétez ça 3 fois. - Concentrez-vous sur votre respiration, ne forcez rien, respirez simplement. ​ - Scannez votre corps en commençant par les parties du corps en contact avec le sol : . Pieds, chevilles, mollets, genoux, cuisses et hanches de droite à gauche, sentez que vous êtes complètement ancré, stable et fort. ​ - Puis se concentrer sur le bas et le haut de l'abdomen, le plexus solaire, la cage thoracique, le sternum, la gorge, et tous les muscles du visage : menton, mâchoires, pointe du nez, œil droit, œil gauche, front et terminer par le couronne de la tête. ​ - Prenez un moment pour simplement écouter votre souffle - Ensuite, vérifiez vos sentiments : heureux, excité, enthousiaste, énergique, optimiste ou triste, inquiet, tendu, pessimiste, épuisé… Dans tous les cas, l'exercice est de ne porter aucun jugement sur votre état d'être, juste de reconnaître, juste de vous regarder sans bien ou mal, sans ce sentiment de culpabilité, regardez-vous de façon posotive, comme un magnifique être humain quelle que soit la situation. - Vous pouvez aussi faire la même chose lorsque votre esprit commence à vous parler et vous dit que vous avez oublié d'appeler votre belle-mère, ou que vous devez faire cette liste interminable aujourd'hui, ou que vous êtes nul parce que vous n'avez pas pu résoudre ce problème au travail. Écoutez simplement votre esprit espiègle, mais laissez-le s'éloigner et revenez à votre respiration, écoutez le son de votre respiration. Ouvrez les yeux et accueillez ce qui est devant vous. Namaste !

0 vue0 commentaire